_TJ.BiqQuestions.MoreTopics

Mon jeune est témoin d’intimidation

Si votre jeune vous confie qu’il est témoin d’intimidation, c’est que la situation le préoccupe, qu’il est prêt à en parler et qu’il souhaite recevoir du soutien. Comme parent, voici quelques actions à entreprendre:

Le féliciter:

Il est essentiel de féliciter votre jeune d’être venu vous en parler et d’avoir brisé le silence. Vous aiderez votre jeune en accueillant ses émotions, sans le contredire ou le juger dans la réaction qu’il a eue face à la situation d’intimidation.

Décortiquer la situation:

Vous pouvez aider votre jeune à trouver une façon de réagir qui lui convient. C’est alors un bon moment de lui transmettre vos valeurs parentales. N’hésitez pas à le questionner sur ses valeurs à lui.

Faire un choix et accompagner:

Un témoin peut choisir d’intervenir directement auprès de l’intimidateur en posant des gestes pour protéger la victime ou en dénonçant cette situation aux adultes responsables. Ces réactions de la part du témoin sont des façons de protéger la sécurité des autres jeunes et de mettre fin à des actes d’intimidation. Dans le cas où votre jeune décide de dénoncer des gestes d’intimidation aux autorités scolaires ou policières, vous pouvez lui demander s’il a besoin de votre soutien dans sa démarche. Par exemple, vous pourriez l’aider à décrire les faits par écrit ou l’accompagner dans le bureau de la direction d’école ou au poste de police.

Bref, quelle que soit la situation d’intimidation dont votre jeune est témoin, il importe de ne pas banaliser ce qu’il est en train de vivre et de l’accueillir dans ses émotions. N’hésitez pas à lui rappeler que sa façon de réagir en tant que témoin peut avoir un impact réel sur une situation d’intimidation.

Joindre un intervenant LigneParents
Téléphone : 1 800 361-5085  
Tous les thèmes LigneParents
Administration
© 2019 LigneParents Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation