De la garderie au secondaire

Cheminement scolaire

 

Lien avec l'école

Il n’est pas toujours facile d’entretenir un bon lien avec les membres du personnel de l’école de notre enfant surtout lorsque nous éprouvons des inquiétudes. Par exemple, une impression d’être pris en faute peut nous mettre sur la défensive et provoquer un conflit. De plus, lorsque nous ne nous sentons pas entendus par les membres du personnel de l’école, nous pouvons vivre de la frustration et même perdre confiance envers ce personnel.

Le parent est un modèle pour l’enfant. Si l’enfant sent que son parent est méfiant, en colère ou qu’il rejette l’école, cela pourrait nuire à son cheminement scolaire. Par conséquent, si vous valorisez l’école, cela pourra aider votre jeune dans son parcours scolaire.

Rencontre avec le personnel scolaire

Devoirs

Voici les 5 trucs que recommandent les experts d’Alloprof Parents pour une période des devoirs facilitée:

Être disponible

Soyez là tout en évitant d’être constamment à côté du jeune, sauf s’il est au début du primaire. N’hésitez pas à préciser à votre enfant quels sont vos moments de disponibilité afin qu’il sache quand il pourra se tourner vers vous, au besoin.

Établir une routine

Cela permettra de définir le temps alloué aux devoirs en plus de tenir compte des besoins de votre enfant, de son attention et de sa fatigabilité.

Offrir des choix

Lui laisser le choix de l’horaire où il fera ses devoirs ou de l’ordre des matières qu’il va étudier va aider à le responsabiliser et à l’impliquer davantage dans ses devoirs.

Développer son autonomie

Il est possible d’aider l’enfant à acquérir des stratégies d’autogestion (tel que diviser un gros devoir en plusieurs tâches ou utiliser l’agenda pour la planification) et des stratégies d’apprentissage (comme des trucs de mémorisation).

Vérifier le travail

Rester en contact avec l’école. Vous pouvez lire le texte "Lien avec l'école" ci-dessus pour de bonnes relations avec l’école de votre enfant.

Plus de conseils sur la période des devoirs

Principaux troubles d’apprentissage

La dyslexie

L’enfant a du mal à apprendre à lire, ne développe pas d’automatismes et a de la difficulté à reconnaitre un mot de façon globale.

La dysorthographie

L’enfant a du mal à écrire certains types de mots.

La dyscalculie

L’enfant rencontre des difficultés en mathématiques: il peine à mémoriser les opérations de calcul et a souvent tendance à mélanger l’ordre des chiffres.

Lire davantage sur les troubles d’apprentissage

3 types d'intimidation

L’intimidation, ce sont des gestes ou des paroles qui visent à blesser, à nuire ou à faire du mal à quelqu’un. Ce ne sont pas des plaisanteries ou des blagues entre ami·e·s, puisque la personne ciblée en souffre. Les gestes d’intimidation peuvent être directs ou indirects.

Intimidation directe

La personne qui intimide s’adresse directement à celui ou à celle qu’elle veut intimider. Ce sont, par exemple, des gestes ou des paroles facilement reconnaissables et observables: frapper, voler, taxer, se moquer, insulter, etc.

Intimidation indirecte

La personne qui intimide ne s’en prend pas directement à l’autre, mais elle tente de lui faire du tort en s’adressant à d’autres personnes ou en l’ignorant (forme de violence passive). Ces gestes sont plus difficiles à observer. On parle d’intimidation indirecte, par exemple, lorsqu’une personne répand des rumeurs sur une autre personne pour nuire à sa réputation, pour dire du mal d’elle dans son dos, pour lui faire perdre des ami·e·s, etc.

Cyberintimidation

C’est quand on utilise des outils technologiques pour intimider ou harceler une personne. Un jeune se sert par exemple d’un cellulaire, d’un ordinateur ou d’une tablette pour envoyer des messages blessants ou menaçants à quelqu’un sur les réseaux sociaux, sur des blogues, dans le chat de jeux en ligne ou sur des sites de vidéos. C’est un geste de violence inacceptable qui peut être puni par la loi.

1 800 361-5085
Joindre un intervenant LigneParents
Téléphone : 1 800 361-5085  
Tous les thèmes LigneParents
Administration
© 2019 LigneParents Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation