_TJ.BiqQuestions.MoreTopics

Quels sujets aborder par rapport à la consommation?

Peut-être que vous ne partagez pas les mêmes opinions que votre jeune au sujet de la consommation. Mais il est important qu'il puisse comprendre et ressentir qu’il peut vous faire confiance et vous parler de ses difficultés sans craindre d’être jugé.

Voici une liste de sujets que vous pouvez aborder avec lui en tenant compte de son âge, de ses questionnements et de son expérience face à l'alcool et aux autres drogues.

  • S'il a déjà consommé, discutez de son expérience, par exemple ce qu’il en a retiré et ce qu’il a aimé ou moins aimé.
  • Demandez-lui ce qu’il sait au sujet de la consommation et de ses effets, des risques, des conséquences, etc. Au besoin, complétez les informations portant sur les effets, tant positifs que négatifs, les conséquences possibles à court et à long terme, sur le plan de la santé physique et psychologique, des relations interpersonnelles, de la loi, etc.
  • Échangez avec lui sur sa perception d'une consommation problématique d'alcool ou d'autre drogue. Cela peut être l’occasion de voir où votre jeune se situe: à quel moment la consommation devient-elle un problème selon lui? Cet échange peut vous donner l'opportunité de discuter des risques d'une consommation problématique, des moyens de la contrôler ainsi que de parler des avantages à consommer avec modération.
  • Discutez des raisons pouvant inciter une personne à expérimenter la consommation. 
  • Discutez des moyens que votre jeune peut utiliser pour faire face à la pression des pairs et de son pouvoir d'affirmation. Par exemple: sa capacité à refuser et comment s'y prendre. Pourquoi ne pas réfléchir avec lui à des façons de dire non ou de refuser? Aidez votre jeune à trouver des raisons pour lesquelles il a le droit de refuser de consommer: goût, conscientisation aux risques, absence d’envie, expérience antérieure négative, perte de contrôle non désirée, respect de la loi, principe personnel, respect de sa religion, santé, etc. Rappelez-lui au besoin que la consommation d'alcool ou d'autres drogues n'est pas une obligation.
  • Amenez-le à réfléchir aux moyens de varier les plaisirs autrement que par la consommation: passer du temps avec des ami·e·s sans que la consommation ne soit impliquée, être engagé dans des projets, des sports ou des activités plaisantes et valorisantes qui n’impliquent pas d’alcool ou de drogues, être capable de s’affirmer, développer des passions et des intérêts, passer du temps en famille, etc.
  • Voyez avec lui les diverses façons de consommer et les bienfaits de la modération qui permet entre autres d’éviter de mettre en danger sa sécurité et celle des autres. 
  • Amenez-le à réfléchir aux façons d’autoévaluer sa consommation afin qu’il soit capable d’identifier sa limite personnelle à ne pas dépasser et échangez sur ce qu'il pourrait faire s’il la dépasse.
  • Discutez de ressources spécialisées qui peuvent l’aider par rapport à sa consommation ou ses questionnements: les intervenant·e·s scolaires ou Tel-jeunes, par exemple.
Joindre un intervenant LigneParents
Téléphone : 1 800 361-5085  
Tous les thèmes LigneParents
Administration
© 2019 LigneParents Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation