_TJ.BiqQuestions.MoreTopics

A des réactions (trop) émotives

Tous les jeunes expriment leurs émotions, mais le font de manière différente. Lorsque les réactions sont émotives, le parent peut:

  • Recevoir le jeune dans ce qu’il vit: accepter que la situation lui fasse vivre des émotions.
  • Essayer de comprendre, être empathique, demander comment l’aider: si votre jeune est émotif, c’est que la situation lui fait vivre quelque chose d’important. Mettre le doigt sur cette raison peut vous aider à mieux comprendre la situation.
  • Mettre ses limites: même si votre jeune vit des émotions, il y a des limites à ne pas dépasser. Si taper dans les murs dépasse votre limite et ce que vous êtes prêt·e à tolérer, il est important de lui dire.
  • L’orienter vers des ressources: si les réactions sont très émotives et récurrentes, vous pouvez ressentir une inquiétude. Dans ce cas, n’hésitez pas à en faire part à votre jeune et à le diriger vers des ressources qui peuvent l’aider (Tel-jeunes par exemple).

Mettre des limites à son jeune provoque souvent une réaction négative: il râle, il conteste, il tente de négocier, etc. Mais, parfois, sa réaction implique beaucoup d’émotions: crises, colère, tristesse…
Dans ce cas, le parent peut:

  • Le recevoir, accepter son émotion et la normaliser.
  • Rester ferme: la règle reste la règle. Vous n’avez pas à vous justifier: votre rôle est de l’encadrer et cela implique que le jeune soit parfois frustré. (Pssst! Ce n’est pas pour ça qu’il va arrêter de vous aimer!)
Joindre un intervenant LigneParents
Téléphone : 1 800 361-5085  
Tous les thèmes LigneParents
Administration
© 2019 LigneParents Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation